L'étanchement de l'interface sol / bâti a pour but d'empêcher le radon de pénétrer dans la zone habituellement occupée du bâtiment. 

Cette solution n'est efficace que pour des taux de radon faibles. Face à des concentrations en radon plus importantes, cette technique s'avère insuffisante et doit être complétée par une autre technique. 

L'interface sol / bâti se définit par la surface de contact entre le sol et la zone de vie du bâtiment habituellement occupée plus d'une heure quotidiennement. Cependant, dans le cas particulier de la présence d'un volume tel qu'un sous-sol ou une cave, le traitement doit alors se faire entre l'interface sol/sous-sol puis sous-sol/zone de vie.

Pour étanchéifier les différents points de pénétration du radon, il faut donc obturer de mainère la plus systématique possible les nombreux défauts d'étanchéité de l'enveloppe du bâtiment au contact avec le sol. 

  • Les passages de VRD (voiries et réseaux divers), l'intérieur de leur fourreau, les fissures, les joints de dilatation, etc. doivent être étanchéifiés par application d'un mastic d'étanchéité de sol de type acrylique, élastomère à élasticité permanente, un polyuréthane ou un mortier de ciment liquide à base d'huile ne bloquant pas le passage d'eau. 
  • Des joints de compression périphériques doivent être mis en oeuvre au niveau des portes d'accès au sous-sol. Les seuils des portes d'accès au sous-sol doivent également faire l'objet d'application de joints de compression. Dans le cas d'obturation de la prise d'air d'un poêle ou d'une cheminée prenant l'air dans le sous-sol, il faut alors prévoir de réaliser une prise d'air vers l'extérieur en traversée de mur dédiée à l'alimentation de l'appareil à combustion. 
  • Pour rendre un sol poreux étanche, dans le cas d'un plancher bois par exemple, il est alors possible de mettre en place une membrane de couverture étanche à l'air en sous-face du plancher haut de l'étage inférieur en portant un soin particulier aux jonctions de la membrane avec les parois verticales de l'étage inférieur.

  • Dans le cas d'une dépose totale d'un sol poreux tel qu'une cave en terre battue ou plancher bois, il est nécessaire de creuser le sol et de mettre en place un hérisson (remblai servant d'assiseau au dallage béton qui est coulé dessus), une membrane géotextile puis une membrane anti-radon avant de couler une dalle étanche de béton sur une épaisseur de 10 cm et de mettre en oeuvre un sol étache par dessus.

Connexion